Ecriture à dess(e)in

L’écriture à dess(e)in :

“Écrire et dessiner sont identiques dans leur  fond. »  (Paul Klee)

Les ateliers Ecriture à dess(e)in sont ouverts à Elne un samedi par mois. Ces ateliers proposent d’explorer les relations entre écriture et arts-plastiques. Partir du tachisme pour écrire, inclure des écrits dans des collages à la manière de Braque ou Picasso, explorer le calligramme, les « carrés magiques » de Paul Klee…

Des ateliers d’expérimentations et de découvertes où les allers-retours entre écriture et peinture, encres, collages, pastels, crayons, fusains sont à la base de vos futures créations. Ils sont ouverts à toute personne avec ou sans connaissances en arts ou en pratiques artistiques : accessibles à tous, il suffit juste d’avoir envie d’écrire et/ou de jouer avec les arts.

réalisations d’ateliers :

Atelier du 30.09.2017 : Atelier « Poèmes en miettes », avec des textes-supports pour l’écriture de Fernando Pessoa ; Le livre de l’intranquillité,  Abdellatif Laâbi ; L’arbre à poèmes, Marcel Proust ; La Recherche. L’atelier d’écriture est suivi d’un atelier d’art-plastique où écriture et graphismes se répondent…

« Miettes d’or » d’après une citation de Philippe Claudel. RM Mattiani.

 

« Le sentiment que le monde n’est pas si laid, qu’il y a parfois de petites dorures, et qu’au fond, la vie, ce n’est rien d’autre que la recherche de ces miettes d’or. »

Les âmes grises, Philippe Claudel.

Poème en miettes, Patricia.

« Rien que des miettes », Marie.

 

 

 

 

 

 

 

« On l’appela Miette », Huguette.

Poème en miettes, Annie.

 

« S’il fallait simplement aller au bonheur », Evelyne.

 

 

 

 

 

 

« Ça ne mange pas de pain », Philippe.

« Les miettes s’émiettent », RM Mattiani.

« Ça ne mange pas de pain II », Philippe

 

 

 

 

 

 

Atelier du 30.09.2017 : Écriture sur le thème de l’arbre soutenue par des textes de Jules Supervielle, Fernando Pessoa, Jacques Charpentreau, des extraits de la Genèse… Séance d’arts plastiques où branches et racines se sont exprimées…

« Salut aux grands Arbres », Rose-Marie Mattiani

Grands arbres là-bas qui vous penchez au loin

Grands arbres votre résistance offerte au vent

Votre durée, votre constance

Là-bas dressés comme sentinelles

Vos frondaisons en archipels

Vos feuillaisons et votre espoir

Le vert vous va à ravir

Le noir sied à vos branches

Je vous contemple vous fondre dans la nuit.

(R-M Mattiani)

« Arbre échevelé », Carine.

    

« L’arbre des songes », Annie.

« L’arbre à quoi sert-il ? », Michelle.

 

« Arbre majestueux ou modeste arbrisseau », Marie-Jeanne.

« A la naissance du monde ils étaient déjà là », Arlette.

« Toujours debout », Josette.

« Arbres », R-M Mattiani

  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Arbres
Arbres
Arbres qui lancez vos branches au ciel
Arbres aux troncs de coquillages végétaux
Arbres plantés comme des châteaux

Arbres muets et bavards
Arbres immobiles et tourmentés

Arbres glorieux des noms oubliés

J’étire tous mes bras pour me hausser jusqu’à vous. (R-M Mattiani)

Atelier du 30.09.2017 : Écriture de Haïkus sur le thème « jour et  nuit » puis découverte de l’aquarelle  « Jadis surgi du gris de la nuit » de Paul Klee, qui fait partie d’un ensemble d’œuvres dites « calligrammiques » où texte et image ne font qu’un. Le thème « jour et  nuit » nous a permis de travailler également les tons chauds et froids…

« Le jour se lève / la nuit tombe / je titube » de Philippe W.

« Dans les étoiles / la profonde nuit / brille au ciel » et « Jour sans fin / soleil ardent / chauffe mon cœur » de Josette D.

« Façades roses / intense lumière dorée / fraicheur matinale » – « Lumières pâles d’hiver / Nuages pesants ciel bouché / remonte ton col » – « Clapotis sur les vagues / minuit plage obscure / l’eau sur la peau chaude » – « Lune blanche longue nuit des passagers endormis / silence attente » de Annie P.

« Nuit sombre / draps remontés au menton / yeux grands ouverts » – « Si lentement / le jour se lève / à peine esquissé » Rose-Marie M.

« Une nuit jour d’octobre ce mois / voiture cassée / voyage annulé / vacances foutues / année prochaine peut-être » Huguette C.

Atelier du 17.06.2017 : Départ avec des textes-supports pour l’écriture : « Les mains d’Elsa » Louis Aragon, 1963 / « Les 5 doigts de la main » Louis Bertrand, 1842 / « Le monde dans mes mains » Pierre Gamarra / « La main et l’intelligence » In Aristote, Des parties des animaux. Puis séance d’arts plastiques d’après les papiers découpés d’Henri Matisse :

« Une main ? trace signe à déchiffrer à saisir » Annie

« Se laisser bercer et caresser par tes mains qui balayent ma tristesse » Céline

« Et si finalement je demandais ta main ? » Mireille

« Et maintenant ? » Philippe W.

« Mets ta main dans la mienne… » Patricia F.

Atelier du 17.06.2017 « Les mains »

Atelier du 14.01.2017 – Départ : Le Bestiaire d’Apollinaire. Écriture de courts textes (quatrains) autour de cartes-animaux. Réalisations d’œuvres plastiques autour des textes.

« Polypus » de Rose-Marie

« La paon, le Serpent et la Tortue » de Patricia.

« Pégase » de Mireille

« L’Ibis » de Arlette.

« La Colombe » de Viviane

Atelier du 14.01.2017 Départ : Collages et textes de André Breton, Max Ernst, Jacques Prévert et le Surréaliste… On réalise tout d’abord un collage, puis on écrit d’après le collage du voisin et d’après le sien.

          

Atelier du 14.01.2017 Départ : textes de Blaise Cendrars, Masaoka Shiki sur la notion d’ îles…  On écrit, puis on réalise une île incluant des fragments de textes.

annie00

Ile de Annie P.

annie02

Ile de Annie P.

arlette01

Ile de Arlette R.

 

 

 

mireille02

Ile de Mireille

viviane01

Ile de Viviane G.

 

rm01

Ile de Rose-Marie M.

 

 

 

 

 

 

Atelier du 10.12.2016 Thème : « Jardins Imaginaires » . Textes de Charles Trenet, « Le jardin extraordinaire », « Battre la campagne » de Raymond Queneau, Les Jardins Du calife Hakem de Gérard de Nerval…

dsc_0029dsc_0032

dsc_0024dsc_0030

Atelier du 15.10.2016 Thème : Livres d’art. Ecriture de textes en « phrases-paysages « autour de la mer et réalisations de livres d’art.

     

Ateliers « Jeux d’encre »

« Les taches, c’est une provocation. J’y réponds. Vite. Il faut faire vite, avec ces grandes molles, capables de se vautrer partout. C’est tout de suite, la minute de vérité. » Henri Michaux.

Un atelier où sont mis à disposition feuilles à dessin, vaporisateur d’eau, encre de chine, pinceaux, chiffons… Chacun est invité à s’exprimer librement avec encre et papier.  Les feuilles tournent ; on écrit sur son propre support, on écrit d’après les œuvres des autres… mots, phrases, textes s’enchaînent…

Voir le diaporama de l’atelier « Le voir et l’écrire » du 3 juin 2016 avec l’UPPM (Université Populaire Midi Pyrénées) à Argelès : Atelier UPPM 3 juin 2016

Atelier à Elne, le 19.03.2016 :

AE Elne01

 

Produire, obtenir des taches, toutes différentes, singulières, insolites, étonnantes, rechercher par une succession d’essais implique ouverture d’esprit et curiosité… Aller vers l’inconnu, oser, admettre l’erreur comme source d’évolution, avoir un regard attentif, en éveil…

AE Elne0103

AE Elne0122 AE Elne0127

« Sous de certaines souilles violents du dedans de l’âme, la pensée est un liquide. Elle entre en convulsions, elle se soulève, et il en sort quelque chose de semblable au rugissement sourd de la vague. Flux, reflux, secousses, tournoiements, hésitations du flot devant l’écueil, grêles et pluies, nuages avec des trouées où sont des lueurs, arrachements misérables d’une écume inutile, folles ascensions tout de suite écroulées, immenses efforts perdus, apparition du naufrage de toutes parts, ombre et dispersion, tout cela, qui est dans l’abîme, est dans l’homme. » Victor Hugo, L’Homme qui rit.

AE Elne0120  AE Elne0112

Là où le noir se fait dense

danse et transe

astre

ciel criblé d’étoiles

ciel parsemé

scintillement

glissant ainsi que gouttes

dans une fêlure sombre

dont le blanc s’éloigne de la promesse

dont la paresse du blanc s’estompe peu à peu

RM 19.03.2016

WP_20160319_006WP_20160319_003AE Elne0125

AE Elne0115